Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

14 et 15 janvier

Belle victoire des SF2

Dans un week-end rendu morose en senior par la double défaite des SF1 et SF3, la victoire des SF2 a constitué une belle éclaircie. Ce succès obtenu avec la manière positionne le PSB à la 3ème place de la poule. A 2 matchs de la fin de la première phase les réservistes ont leur destin en main pour intégrer la poule haute en seconde phase. Une étape importante sera le déplacement à Villefranche samedi prochain chez un adversaire qui s'est imposé dans la salle Pierre Junet à l''aller.

 

Les 3 équipes jeunes région évolueront en R2 dans la phase championnat

Les U13 qui avaient encore une chance d'accéder à la R1 en cas de succès de plus de 5 points se sont inclinées face à Cournon. Malgré un bon match les U15 se sont inclinées face à Monistrol tandis que les U18 se sont imposées sans pour autant montrer un visage très séduisant.

 

 

Les U18F2 première de leur poule de D1

L'ASVEl 2 ayant déclaré forfait le PSB n'a pas eu besoin de jouer pour conserver sa première place. C'est d'autant plus dommage qu'une grande pause jusqu'à fin février attend les championnats départementaux avant la 3ème phase.

 

Les U15F2 probablement en D1 le U13F2 probablement en D2

Les U15F2 comme les U18F2 devraient disputer la phase championnat en D1. Samedi dernier les filles ont réalisé une belle performance en infligeant une première défaite à l'équipe de Dauphiné Basket. Elles les rejoignent en tête de la poule sans pour autant prendre le point average. Mois de réussite pour les U13F2 qui se sont lourdement inclinées à Belleville et devrait évoluer en D2 durant la phase championnat.

 

 En s'inclinant face à un adversaire direct, le PSB a probablement laissé filer l’une de ses dernières chances de rester en NF3 l'an prochain. Certes un miracle est toujours possible tant que mathématiquement les choses ne sont pas actées, il n'empêche qu'avec 3 victoires de retard sur la première équipe non reléguée et de futurs gros matchs au programme l’issue paraît presque inévitable.

C'est donc  conscient de l'importance de la partie que les bleues se lançaient dans le match. Étaient-elles crispées ? ou la confiance atteinte par les dernières défaites ? Toujours est-il que les filles manquaient de flamme pour prendre les choses en main. A l'inverse Issoire profitait de l'aubaine. Les bleues ne parvenaient à n’inscrire que 7 points dans le premier quart temps  tandis Issoire prenait le large avec 19 points marqués.

Menées même 7 - 22 au début de second quart les bleues retrouvaient leur esprit à la faveur de 2 paniers à 3 points successifs. Les locales dès lors reprenaient espoir et se lançaient dans une  remontée du score. Une bonne partie du trou était d’ailleurs comblé à la mi-temps atteinte sur le score de 22– 28.

Le match particulièrement haché donnait lieu à un combat acharné avec de nombreuses fautes (40 lancers shootés par Issoire). Les bleues tiraient enfin leur épingle du jeu et passaient pour la première fois devant à la 26ème minute. Tandis que les spectateurs présents tentaient de pousser les locales, Issoire à la faveur d'un temps mort opportun interrompait ce mauvais passage.

40-42 en fin de 3ème quart temps, le dernier quart temps allait être décisif. Tandis qu’Issoire multipliait les lancers , sans beaucoup de réussite d’ailleurs, le PSB en difficulté offensivement n’en profitait pas et retombait dans ses travers de début de rencontre. Le dernier quart remporté 16-10 par les auvergnates octroyait la victoire à Issoire et avec en plus le point average récupéré pour 1 point.

Décidément : mauvais dimanche pour les bleues!

 

Pour la dernière rencontre de cette seconde phase, nos U18F1 accueillaient Saint-Vallier, engluée à la dernière place du classement, mais capable d’un coup d’éclat avant de redescendre en R3. Nos schtroumpfettes étaient prévenues, même si le résultat de la rencontre n’aura aucun impact sur la suite de la saison...

 

 

 

Le but et l’objectif de cette rencontre était tout simplement de préparer la 3ème phase du championnat, avec rappelez-vous toujours cet objectif dans un coin de nos têtes....

Et c‘est sans pression aucune que la rencontre commence... Et c’est un vrai plaisir de voir nos schtroumpfettes débuter ainsi. Notre intensité est au rendez-vous et les drômoises, à qui on a prêté un jeu de maillot suite à un oubli d’intendance, sont surprises (7-2) ... Surprises, car à la rencontre aller, nous n’avions pas affiché notre vrai visage.

Nous avons retrouvé notre force défensive, celle qui fait paniquer l’adversaire et nous procure de grosses occasions en contre-attaques (22-12) ... Score qui aurait pu être bien plus large si nous n’avions pas encore vendangé tous ces trimestres non cotisés...

Va-t-on le regretter ? Certainement, car trimestre non cotisé, retraite retardée... Les drômoises restent en embuscade et ne ménagent pas leurs efforts... Elles s’adaptent à notre jeu et leurs attaques sont plus tranchantes (31-20) ... On balbutie par moments notre basket, notre intensité défensive baisse d’un cran et il n’en faut pas plus pour semer le doute dans les esprits de nos schtroumpfettes, devenus subitement quinquagénaires, et pensant déjà que la retraite approche à grand pas !

Malgré tout cela, nous gardons notre avance à la pause mais les drômoises, bien que condamnées à la relégation, croient en leur chance de s’offrir un petit exploit (35-26) !

Attention à la reprise où l’adversaire va sans douter jeter toutes ses forces pour nous faire douter encore plus...

Et bingo ! Nous reposant sur nos lauriers, nous subissons les foudres adverses ! Petit à petit, et sans véritablement se faire violence, les drômoises reviennent sur nos talons, à force de mauvais choix, de ballons perdus et surtout d’un manque de conviction criant dans nos tirs sous le cercle (35-34) ! Un 8-0 qui va faire vaciller toutes nos certitudes...  Nous sommes proche de l’agonie et de la retraite anticipée ! Pire encore, l’adversaire prend la tête de la rencontre pour la première fois (41-42) et nous ne donnons pas cher de la peau de nos schtroumpfettes, qui se sont fait « rouler dessus » pendant ce QT... Nous arrivons cependant à reprendre les devants dans les ultimes secondes de ce QT (44-42).

Tout est à refaire... trop de déchets dans les tirs et de ballons perdus, dont ont su profiter allègrement les drômoises pour nous faire douter... Il va falloir prendre soin du ballon c’est certain... La pause avant le dernier QT a fait du bien aux esprits...

Nous revenons avec de bien meilleures intentions et, un 6-0 d’entrée de QT nous permet de reprendre quelques unités d’avance (50-42). Nous maintiendrons ce tempo jusqu’à la fin de la rencontre pour finalement nous imposer dans la douleur, mais nous imposer tout de même (60-52).

Encore une fois, nous n’avons pas su tuer le match après notre excellent 1er QT... C’est bien dommage... Il nous manque encore cette régularité qui nous fuit depuis ce début de saison ...

Il nous manque aussi cette capacité à « tuer » une rencontre par un manque de réussite criant sous le cercle, et parfois ce manque de conviction dans le dernier geste...

Finalement il manque encore beaucoup de choses à ce groupe U18F, mais personne ne doute que le travail finira par payer dans l’ultime phase du championnat R2 !

L’heure de la retraite n’a pas encore sonné pour nos U18F1...

 

S.B.